None But the Lonely Heart (1944)
décembre 29th, 2008 @ 13:12



Ce film de Clifford Odets est un des plus beaux films de Cary Grant, parce qu’il y donne, comme dans Soupçons d’Hitchcock, une autre dimension de son jeu d’acteur. Cary Grant excelle dans la comédie mais, contrairement à un James Stewart par exemple, il est capable d’interpréter avec force conviction des personnages ambigus, noirs, ou désespérés.
Ici, il incarne un homme qui aspire à devenir meilleur, mais qui n’en a pas la force morale, figé dans une inertie de l’âme et du coeur, prêt à la chute dans le crime, mais qui connaîtra une forme de rédemption, lorsque sa mère tombera gravement malade.
Cary Grant fut nommé pour l’Oscar, mais il ne l’obtint pas – à tort !

DVD · Filmographie
Cary Grant, le charme d'un parfait gentleman...